je suis un auteur dont le texte est d'abord rédié à la main

LIVRE NUMERIQUE -1- : COMMENT DEVENIR AUTEUR

Vous souhaitez devenir auteur d’un livre numérique.

Cherchez-vous des thématiques qui intéressent ? Vous désirez du contenu exclusif, gratuit pour publier un livre numérique sur les grandes librairies en ligne, comme Amazon, La Fnac, iTunes, Lulu, et certaines autres ?

Dans cet article, je vais vous aider à trouver les informations que vous souhaitez, en vous posant 17 questions principales.

Il est de plus en plus simple aujourd’hui sur internet, de trouver du contenu gratuit. Et mieux adapté aux besoins de votre lectorat, à partir des millions de livres à votre disposition !

1) Les questions à vous poser :

  1. Quel sera le sujet abordé ?
  2. Connaissez-vous le domaine, quelle sera votre valeur ajoutée ?
  3. Où chercher du contenu de qualité ?
  4. Comment le trouver ?
  5. Dans quel format souhaitez-vous publier ? Papier ? Livre numérique, Audio, les trois ?
  6. En langue étrangère, comment les traduire ?
  7. Où et comment trouverez-vous des traducteurs ?
  8. Au besoin, où et comment trouverez-vous des rédacteurs ?
  9. Quelles sont les lois sur le Copyright, les droits d’auteur, les mentions légales que vous devez connaitre ?
  10. Faire relire et corriger votre ouvrage ?
  11. Comment trouver le meilleur titre ?
  12. Réaliser une couverture très attractive ?
  13. Quel coût imputer à votre livre ?
  14. Quels sont les outils ou astuces pour publier votre manuscrit ?
  15. Comment améliorer votre visibilité ?
  16. Comment s’aider des réseaux sociaux ?
  17. Où trouver des ebooks gratuits ?

2) Prenez de quoi écrire votre livre numérique :

Posez-vous, et le cas échéant répondez à ces questions, au fur et à mesure que vous avancerez…

Vous trouverez la plupart des titres de la littérature classique, en ebooks gratuits sur les librairies en ligne citées ci-dessus. Et sur bien d’autres encore. Libres de droits. (en France et en dehors de cas très particuliers, 70 ans après de décès de l’auteur, les ouvrages rejoignent le domaine public).

Voici pour preuve, un extrait l’article L. 123-1 du Code de la Propriété intellectuelle ( je vous encourage à aller faire un tour sur Wikipedia) :

L’auteur jouit, sa vie durant, du droit exclusif d’exploiter son œuvre sous quelque forme que ce soit et d’en tirer un profit pécuniaire.
Au décès de l’auteur, ce droit persiste au bénéfice de ses ayants droit pendant l’année civile en cours et les soixante-dix années qui suivent.

En conséquence, s’ils existent déjà en ebooks gratuits dans ces librairies, les véritables intérêts à les republier, consisteront d’abord à les illustrer. Et aussi à les annoter, et  les enrichir de notes de recherches personnelles pour y introduire votre valeur ajoutée. Créer une couverture esthétique, en rapport avec le texte vous offrira une meilleure visibilité pour vendre votre texte.

3) Rappel des règles de publication chez Amazon.

1 : Domaine Public

La règle est la suivante si vous apportez des améliorations à un ouvrage du domaine public :

Vous pouvez choisir de le rééditer au format kindle. Si vous êtes la première personne à le faire sur une œuvre inexistante en kindle, ou dans la librairie papier d’Amazon (c’est beaucoup plus rare), vous réunissez toutes les chances qu’il soit accepté.

35 % de royalties sur les ventes vous seront alors versées. Sur du contenu gratuit, c’est pas mal, non ? Mais vous pouvez encore mieux faire !

Je vous livre quelques adresses pour chercher du contenu gratuit et exclusif à publier :

  • Google : Aller sur le site de Google books, il vous faudra ouvrir un compte Gmail pour accéder à cette librairie en ligne, de même qu’au service Google de banque d’images.
  • Gallica Bnf : bibliothèque surabondante de millions d’ouvrages du domaine public, auxquels redonner vie.
  • Kessinger Publishing : une bibliothèque d’ouvrages anciens du domaine public américain. Attention, aux États-Unis, la règlementation est différente.

Selon Wikipédia, les travaux créés par le gouvernement fédéral des États-Unis sont dans le domaine public1, sauf lorsqu’ils ont été brevetés. (cf. ci-dessous : c’est le cas plus particulièrement de certains travaux universitaires, etc., issus de fonds publics).

Depuis la loi d’extension du terme des droits d’auteur (aussi appelée Disney Act), ce qui a été publié avant le est dans le domaine public. Tout ce qui est publié avant le et n’a pas été renouvelé se trouve dans le domaine public. Tout ce qui est publié avant le sans mentionner de droits d’auteur (absence des symboles « © », « Copyright » ou « Copr. », plus l’année de publication — parfois omise — plus le détenteur du copyright) se trouve dans le domaine public. Sinon le copyright s’étend pendant 95 ans après la date de publication.

Et faites des recherches sur les divers moteurs de recherche, Google, Yahoo, etc., vous trouverez de nombreuses autres propositions.

 2 : Œuvres dérivées

Vous avez trouvé un manuel du domaine public. Il traite d’un thème intéressant un segment de votre lectorat, ce que vous avez identifié au travers des questions que se pose cette audience sur internet.

La règle fixée par Amazon est la suivante :

« Si vous ajoutez à vos livres numériques du contenu original et en quantité substantielle, la part du contenu appartenant au domaine public sera réduite et votre livre pourra prétendre en étant optimisé, au versement d’une redevance de 70 % du prix de la vente. Une traduction originale n’est pas considérée comme du contenu relevant principalement du domaine public ».

Donc, il est possible de traduire un ouvrage du domaine public. Si vous parlez moyennement la langue de Shakespeare, vous pouvez en un premier temps utiliser « Google Translate » ou « Reverso » ou « Systran », pour faire un premier travail de défrichage, et le lire.

Mais je ne vous conseille pas du tout de publier vos livres numériques dans ce jus-là.  Les traducteurs automatiques sont totalement aléatoires. Vous l’avez peut-être constaté, Amazon est truffé de textes mal traduits et remplis de fautes d’orthographe et de syntaxe. C’est pourquoi je vous suggère de le confier à un traducteur dont ce sera le job, et qui fera le travail correctement à votre place. Vous trouverez de très nombreux professionnels du sujet sur internet. J’utilise les services de Fiverr .

Vous vous épargnerez un lynchage en règle par des lecteurs insatisfaits et très critiques, même si votre ebook ne se vend pas cher !

Il ne faut pas transiger sur la qualité du travail que vous proposez. Offrir un livre réalisé de façon professionnelle, vous apportera votre légitimité dans un domaine où les propositions sont nombreuses et parfois redondantes. Si vous achetez des livres rares du domaine public, en suivant les adresses que je vous ai suggéré ci-dessus, comment illustrer vos livres en trouvant des images et gravures exclusives, libres de droits et gratuites ? Cela fera l’objet d’un autre article à suivre.

4) Pour commencer, voici quelques conseils pratiques :

  • Le sujet abordé, votre valeur ajoutée vous aideront pour délivrer un contenu de qualité :

    Parlez donc de ce que vous aimez, de ce que vous connaissez, domaine dans lequel vous bénéficiez d’une expertise. Certes, il sera plus simple d’éditer un ouvrage dans lequel vous pourrez apporter votre propre valeur ajoutée. Apportez des annotations, illustrez-le, traduisez-le si ce n’est pas fait. En un mot, enrichissez votre ouvrage de votre savoir ou de vos recherches. Pour cela, lisez tout ce que vous trouvez sur le sujet. Allez souvent sur des forums traitant de cette thématique. Analysez bien les questions que se posent les intervenants.

  • Dans quel format souhaitez-vous publier ? Numérique ou papier ?

Personnellement, d’abord, j’ai choisi le livre numérique, pour des raisons de praticité. Quoi qu’il en soit, vous, pourrez peut-être enrichir votre offre, en proposant des ouvrages papier via Createspace (un service d’Amazon). Et puis si cela vous semble intéressant, vous pourrez ajouter des fichiers audio, c’est un autre service proposé par Amazon. Le terrain de jeu est vaste, pour répondre aux demandes diversifiées de vos acheteurs.

La première partie sur « Livres numériques, comment devenir Auteur »  , comment trouver du contenu exclusif, du contenu gratuit sur internet » est terminée. Je vous souhaite une bonne recherche avec ces premiers outils.

5) Dans le 2e article, « Livre numérique -2- : trouvez votre traducteur » je vous indiquerai non seulement où trouver des adresses de traducteurs compétents, les meilleurs rédacteurs. Ceci étant, nous parlerons aussi de la longueur optimale de vos livres numériques, ainsi que de sites de vérification de plagiat, pour réussir en tant qu’auteur.

 PS : Un conseil : n’oubliez pas, les puces, les vide-greniers, Emmaüs, on y trouve des trésors de vieux ouvrages, quasi tous les Week-ends en ce moment.

En conclusion, avez-vous encore des questions, des interrogations que vous aimeriez me voir aborder ? Et des souhaits de sujets pour devenir auteur, et publier des livres numériques ?  J’attends vos commentaires pour vous être utile.

crédit image : writer-605764_1280
[psfb id= »232″ title= »Basique »]

À propos Loudyviane6711